La Bibliothèque


Vous êtes ici



bandeau_3.jpg

Félicie Dosne, belle-sœur de Thiers et bibliophile, fit don de l'hôtel Thiers à l'Institut en 1905 "pour qu’il soit affecté à la création d’une bibliothèque moderne et plus particulièrement d’histoire de France", soulignant que cette bibliothèque occuperait dignement l’hôtel où M. Thiers a poursuivi ses grands travaux d’histoire. L’acte de donation de Mlle Dosne stipule que la nouvelle bibliothèque sera une annexe de la bibliothèque de l’Institut de France, alors établie quai de Conti depuis un siècle.

À l’heure actuelle, la bibliothèque Thiers détient environ 156 000 volumes, dont 1 500 titres de périodiques anciens, 30 000 estampes et caricatures, 1 000 dessins et 2 357 cartons de manuscrits. Elle a pour spécialité l’histoire générale, politique, militaire, sociale et administrative de la France depuis la Révolution jusqu’à la Première Guerre mondiale (1789-1918).

La bibliothèque Thiers accueille toutes les personnes ayant des recherches à faire sur le XIXe siècle.

Bibliothèque Thiers
27, place Saint-Georges, 75009 Paris
Tél. : 01 48 78 92 90
Télécopie : 01 48 78 92 92
Contact

Les actualités


Le 04 Juil 2019

Bibliothèque

Les Lettres de la famille Thiers à la famille Calmon : don de M. Jean Calmon

Dans son testament de 1906, outre la création de la fondation Dosne-bibliothèque Thiers, Mlle Félicie Dosne, belle-sœur de M. Thiers, a voulu que, dans l’hôtel particulier de l’avenue Bugeaud où elle avait passé les dernières années de sa vie, soit créée une maison de retraite destinée aux vieilles dames sans fortune et aux veuves d’officiers. Le marquis Robert...

Du 21 au 22 Sep 2019

Du 10 Oct 2019au 01 Jan 2020

Bibliothèque

Le fonds turc des manuscrits de Joseph Denais

Le fonds Joseph Denais comporte dix cartons relatifs à la Turquie (Ms Denais 72 à 81), ce qui peut paraître surprenant pour une collection surtout consacrée à la franc-maçonnerie française au XIXe siècle. Cela est dû aux liens d’amitié très forts que le journaliste Joseph Denais (1851-1916) entretint avec des princes ottomans exilés en France.

Le poète et homme d’Etat...

Voir toutes les actualités

Sont admis les chercheurs, les étudiants et toutes personnes justifiant d'une recherche sur le XIXe siècle. Toutefois, la communication des manuscrits, des gravures et des livres rares et précieux est soumise à une recommandation de l'Institut.