La restauration du tableau Tête de Napoléon Jacques-Louis David (Paris 1748 – Bruxelles 1825) 1807 huile sur bois Collection Frédéric Masson, inv. MP033

Hôtel Dosne-Thiers - 20 juillet 2021

Année Napoléon

Restauration

À l’heure des commémorations du bicentenaire de la mort de Napoléon, la restauration d’une œuvre majeure peinte par J.L. David a pu être réalisée de décembre 2020 à février 2021, grâce à un mécénat de la Maison Chaumet.
Carole Clairon-Labarthe, restauratrice spécialisée, est intervenue sur le nettoyage de la couche picturale, le masticage, le vernis et la réintégration des usures et pertes de matières, tout en assurant la coordination des interventions complémentaires de Juliette Mertens, conservatrice restauratrice support bois, de l’atelier Clairon-Labarthe pour la dorure et de Patrick Mandron, intervenant sur le caisson climatique.

Histoire du tableau

Cette belle représentation de l’Empereur est une étude préparatoire au portrait en pied que Jacques-Louis David réalisa à partir de 1808 et qu’il destinait à Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie.
De très belle facture, cette tête possède un regard saisissant de vérité.
La couronne de lauriers est traitée admirablement, tout comme le grand collier de la Légion d’honneur, la cravate de mousseline et le collet d’hermine blanche.
Ce chef-d’œuvre de la collection Frédéric Masson est régulièrement présenté au public, dans le cadre d’expositions extérieures organisées par d’importantes institutions françaises et étrangères. L’historien d’art Antoine Schnapper en avait apprécié la valeur exceptionnelle en 1980. Philippe Bordes, commissaire en 2005 d’une rétrospective présentée au Paul Getty Museum à Los Angeles, soulignait à nouveau sa qualité : « Posée sur un fond sombre, modelée avec un sens du clair-obscur qui est retenu mais ferme, peinte enfin avec une brosse généreuse, la tête possède une présence impressionnante ».

Chaumet

La Maison Chaumet a récemment présenté ce tableau dans le cadre de deux expositions : Chaumet en Majesté, au Grimaldi Forum à Monaco, du 12 juillet au 28 aout 2019 et Joséphine et Napoléon, une histoire (extra)ordinaire, dans les grands salons de son hôtel particulier du 12 place Vendôme, du 19 mai au 18 juillet 2021.
Le tableau ayant besoin d’être restauré, Chaumet a proposé à la Fondation d’apporter son soutien financier pour ce chantier. A travers ce mécénat, la Maison continue à affirmer son attachement à la préservation et à la transmission du patrimoine.

Face avant intervention
© Carole Clairon-Labarthe
Localisation des principaux repeints
© Carole Clairon-Labarthe
La surépaisseur de vernis s’observe par la ligne jaune qu’elle forme autour du visage
© Carole Clairon-Labarthe

Intervention sur l’œuvre

L’œuvre a été nettoyée des dépôts et crasses qui obscurcissaient sa surface en allégeant en plusieurs étapes le vernis en épaisseur. Les repeints ont été ôtés. Les pertes de matières ont été comblées par des enduits réalisés à la cire afin de ne pas contraindre le panneau et qui ont été teintés à l’aide de pigments.
Après le nettoyage, un vernis intermédiaire a été appliqué. Puis les réintégrations picturales ont été réalisées à l’aide de couleurs spécifiques à la restauration ; elles ont été le moins invasives possibles afin de ne pas dénaturer l’original.
Un vernis final a été appliqué par pulvérisation sur l’ensemble de la surface.

Portrait après intervention 
© Carole Clairon-Labarthe
Portrait et cadre restaurés
© Carole Clairon-Labarthe

Expositions 

Du 19 mai 2021 au 31 octobre 2021: « Napoléon n’est plus », Musée de l’Armée, Hôtel des Invalides, Paris. En savoir plus

Statue Napoléon Marochetti

À partir du 19 mai 2021, jusqu’au 6 septembre 2021 : « 1001 visages de Napoléon » au Château de Malmaison, Rueil-Malmaison. En savoir plus

la poire était mûre

À partir du 30 juin 2021 jusqu’au 4 octobre 2021: « L’Apothéose de Napoléon Ier », Musée Fesch, Ajaccio. En savoir plus

« La statue du Commandeur », ANONYME

À partir du 25 octobre 2021 jusqu’au 25 février 2022: « Napoléon et l’hellénisme » à la Fondation Teloglion, Thessalonique, Grèce.  En savoir plus

L’Empereur Napoléon 1er préside la régate à Venise, 2 décembre 1807 BORSATO Giuseppe (Venise 1771 – Venise 1849)
Retour haut de page