Trésor de mars 2016 : Adolphe Thiers, un historien au travail

Les trésors de la bibliothèque - 19 mars 2016

Après avoir fait paraître, entre 1823 et 1827, une Histoire de la Révolution française en 10 volumes, Adolphe Thiers, alors ministre de l’Intérieur sous le règne de Louis-Philippe, est reçu en 1834 à l’Académie française, « comme historien et non comme ministre », précise-t-il.

Écarté des affaires politiques après 1840, M. Thiers s’attèle à la rédaction d’une monumentale Histoire du Consulat et de l’Empire en 20 volumes, publié par Paulin entre 1845 et 1862. Cette publication connut un immense succès et de nombreuses rééditions. La bibliothèque Thiers ne possède pas les manuscrits originaux de ce grand œuvre, mais conserve un volume d’épreuves d’imprimerie du 25ème livre, intitulé « Iéna », avec les corrections autographes de l’auteur. Pour suivre le cheminement de la pensée de l’historien, il est intéressant de comparer les épreuves corrigées (cote 8° R 24) avec l’édition définitive (cote 8° R 18 G).

Cela peut

vous intéresser

Retour haut de page